La FVS-AMADE Protège les Droits des Enfants.

Les Besoins

Au Burundi, 16.5% de tous les enfants ne sont pas enregistrés à la naissance selon les données de L’ISTEEBU de 2016/2017[i]. Sans un certificat de naissance, ces enfants sont empêchés de recevoir les soins médicaux (normalement c'est gratuit pour les enfants de moins de 5 ans), d’aller à l’école, d’hériter la propriété, ou de trouver du travail légal.  Des autres violations des droits de l’enfant sont régulièrement observées aussi telles que la maltraitance, l’exploitation, la violence et l’abus physique et sexuel à l’égard des enfants les plus vulnérables, sans oublier les cas de spoliation et de détournement d’héritage. Depuis 2012, la FVS-Amis des enfants œuvre pour la protection des droits de l'enfant au niveau communal à travers les Comités de Protection de l’Enfant (CPE) qui au jour s'élève au nombre de 531 dans 9 provinces.

 

 

En 2020, FVS-AMADE a rendu les services suivants:

 

Enregistrement de 14679 naissances 

Règlement à l’amiable des conflits pour 1873 enfants vulnérables

Assistance juridique de 706 enfants vulnérables

Réinsertions familiales de 229 OEV
Formation de 397 conseils de famille pour l'intérêt des OEV

Dans la province de Rutana, formation sur les droits de l’enfant de 1257 personnes dont 330 enfants.

Formation de 8 clubs des droits de l’enfant

Voulez-vous soutenir
ces programmes?

Citations:

[i]: UNICEF_Burundi-Child_Protection_Budget_Brief-2019_(French).pdf

FVS-amie des enfants, rapport annuel 2020

Logo FVS best version (2) transparent cr